<!doctype Linuxdoc system>
<article>

<title>Kiosk HOWTO <author>Gene Wilburn, ITS Dept, Royal Ontario
Museum <tt>&lt;genew@rom.on.ca&gt;</tt>
<date>v1.0, October 1999
<abstract>
Ce document se veut un guide pour la mise en place d'une borne interactive
de type www utilisant Linux, X11R6, Fvwm2, Navigator 4.X et une
boule de pointage. Il met en relief les méthodes employées pour la
galerie sur la biodiversité au Royal Ontario Museum à Toronto.
</abstract>

<toc>

<sect>Introduction
<p>
Les bornes d'affichage d'informations rendent service dans les bibliothèques,
les expositions, les musées, les établissements d'enseignement, les
bureaux d'accueil municipaux, les points d'informations, les conférences, les galeries
marchandes, les aéroports, bref, tout endroit où l'on désire un accès facile
à l'information. Les bornes sont généralement munies d'écrans tactiles ou de
dispositifs de pointage de type boule pour que les gens puissent accéder à 
un contenu attractif et tenu à jour.

Les bornes peuvent être créées de différentes façons, depuis des
solutions onéreuses à base de logiciel propriétaire jusqu'aux systèmes
open source reposant sur le format HTML. Une approche de type butineur
est particulièrement intéressante en raison de son caractère multimédia
intrinsèque. Le format HTML marie le texte, le graphisme, le son et tous 
les médias en flux dans un format portable.

Linux fournit une plate-forme souple pour le déploiement de bornes. 
L'installation de Linux est économique et offre de nombreuses possibilités,
qu'il s'agisse de stations sans disque ou de serveurs www couplés à des
bases de données. L'adaptabilité du système d'exploitation sous-jacent
permet de gérer à distance, que ce soit par le téléphone ou
par un autre lien réseau, une borne Linux correctement configurée.

Ce HOWTO présente une méthode d'installation de Linux en tant que borne
interactive autonome qui utilise Netscape Navigator 4.X et Fvwm2 sur
un système Red Hat 6.x. Il est issu de l'expérience de création d'un 
système de ce type que j'ai mis en place dans la <it>galerie sur la 
biodiversité</it> au Royal Ontario Museum
(<url url="http://www.rom.on.ca">) à Toronto au Canada. La borne à laquelle
ce document fait référence inclut une boule de pointage plutôt qu'un écran
tactile plus onéreux. Il existe bien d'autres façons de créer une borne
Linux mais celle-ci s'est avérée fiable pour nous et peut servir de point
de départ à vos propres projets.

<sect1>Droits de propriété, licence et conditions d'usage
<p>
Copyright (c) 1999 par Gene Wilburn.

La distribution de ce document doit se conformer aux termes de la
licence LDP tels que définis à l'adresse&nbsp;:
<htmlurl
   url="http://sunsite.unc.edu/LDP/COPYRIGHT.html"
   name="sunsite.unc.edu/LDP/COPYRIGHT.html">.
<p>
<!--
  Ce HOWTO est une documentation libre et gratuite&nbsp;; vous pouvez la
  redistribuer et/ou la modifier selon les termes de la licence LDP.
  Ce document est distribué dans l'espoir qu'il rendra service, cela
  sans aucune garantie&nbsp;; sans même une garantie implicite de possibilité
  de commercialisation pour un objectif précis.
  Consultez la licence LDP pour de plus amples détails.
-->

<sect1>Remerciements
<p>
Notre borne Linux s'inspire fortement des travaux effectués par la ville de
Charlotte en Caroline du Nord pour son site www municipal
<it>Charlotte's Web</it> (cf 
<url url="http://www.charweb.org/webinfo/kiosk/">). 
Le projet de borne de Charlotte qui repose sur un écran tactile a été mis en
place en 1996 à partir d'une distribution Slackware, de Fvwm et de
Netscape Navigator 2.X. Les webmestres de Charlotte ont réalisé une 
borne très pratique et ont publié le détail de leur 
installation sur le site. Ce HOWTO constitue d'une certaine façon une mise
à jour de leur travail, modifiant certains points pour travailler avec
une Red Hat 6.X, Fvwm2, Netscape Navigator 4.X et un dispositif de pointage
sur mesure.

J'ai collaboré avec Debra Luneau (debral@rom.on.ca), administrateur web
du Royal Ontario Museum, à la mise au point des canevas sous Netscape.
Les exemples fournis sur notre site sont le fruit de son travail. Nous
les utilisons tels quels dans la galerie sur la biodiversité.

La section sur la biodiversité de l'Ontario de la version ROM du site
a été créée par Hopscotch Interactive (www.hopscotch.ca). L'application
originelle sous forme de fichiers de base de données à plat a été
convertie en un système utilisant MySQL par Gord Howells 
(gordonh@rom.on.ca), concepteur et développeur de la base de donnée ROM.
Une version hors-borne de ce modèle réduit de site est consultable à
l'adresse <url url="http://www.rom.on.ca/ontario/">.

<sect>Survol de l'installation
<p>
L'installation de Linux en tant que borne est semblable à celle d'une
station de travail graphique à quelques détails près. S'il s'agit d'un
poste autonome, il doit démarrer directement en mode borne. De plus,
l'environnement de navigation doit être modifié pour désactiver
les écrans de dialogue standard et supprimer les parties du butineur
qui conduiraient à des interactions inopportunes (cf. la barre de
navigation de Netscape).

En principe, un site web sur borne interactive doit se suffire à 
lui-même. Les utilisateurs se déplacent au sein du site au moyen d'un
dispositif de pointage. Il peut s'agir d'un écran tactile, d'une boule 
ou d'une souris. La robustesse des souris mises à disposition du public 
est problématique.

Une borne Linux peut être directement connectée à un site-mère via un
réseau local ou une liaison PPP et récupérer les pages à la demande.
Elle peut également contenir l'intégralité du site web et exécuter 
elle-même Apache et les scripts CGI associés.

<sect>Mise en place d'un environnement de type borne
<p>

<sect1>FVWM2
<p>
FVWM2 (FVWM, version 2 --&nbsp;www.fvwm.org) fournit un gestionnaire de
fenêtres pour X souple, fiable et léger qui s'avère très pratique à
configurer pour un environnement de borne. On modifiera certaines options
par défaut dans le system.fvwm2rc tels les écrans virtuels, les barres
de menu, les menus de sortie, etc. pour ne conserver qu'un cadre FVWM
minimal. La borne étant autonome, la modification des préférences
globales ne gênera en rien.

On profite également des propriétés d'objets positionnables pour mettre
en place des bitmaps X Window (fichiers xpm) qui vont recouvrir les parties
de Netscape auxquelles vous souhaitez interdire l'accès.

Le fichier à modifier se trouve en /etc/X11/fvwm2/system.fvwm2rc (du moins
si vous avez installé une distribution Red Hat). Vous devrez partir à la
recherche des sections décrites ci-dessous dans ce fichier.

<sect2>/etc/X11/fvwm2/system.fvwm2rc
<p>
Dans le fichier <tt>/etc/X11/fvwm2/system.fvwm2rc</tt> changez&nbsp:      

<tscreen><verb>
DeskTopSize 2X2
</verb></tscreen>

en

<tscreen><verb>
DeskTopSize 1X1
</verb></tscreen>

Les bureaux virtuels disparaissent.

Dans la section Default Styles, changez ensuite&nbsp:

<tscreen><verb>
Style "*"           BorderWidth 7, HandleWidth 7
</verb></tscreen>

en

<tscreen><verb>
Style "*"           BorderWidth 0, HandleWidth 0, notitle, nohandles
</verb></tscreen>

La plupart des contrôles usuels des fenêtres sont désactivés.

Ajoutez les deux lignes suivantes à la section Default Styles&nbsp:

<tscreen><verb>
Style "xdaliclock"  StaysOnTop
Style "sxpm"        StaysOnTop 
</verb></tscreen>

La section Default Styles devrait prendre l'allure suivante&nbsp:

<tscreen><verb>
# default Styles:
#Style "*"           BorderWidth 7, HandleWidth 7
Style "*"           BorderWidth 0, HandleWidth 0, notitle, nohandles
Style "*"           Icon unknown1.xpm, Color lightgrey/dimgrey
Style "*"           MWMFunctions, MWMDecor, HintOverride
Style "*"           DecorateTransient, NoPPosition
Style "*"           IconBox 0 -10 -280 -1
Style "*"           FocusFollowsMouse
Style "*"           RandomPlacement, SmartPlacement
Style "xdaliclock"  StaysOnTop
Style "sxpm"        StaysOnTop
</verb></tscreen>

Vous pouvez recouvrir certaines parties de Netscape Navigator avec les
programmes xdaliclock et sxpm. La formule magique réside dans l'attribut
``StaysOnTop''.

Cherchez ensuite les quatre lignes suivantes et commentez-les&nbsp:

<tscreen><verb>
#AddToFunc InitFunction         "I" Module FvwmButtons
#+                      "I" exec xsetroot -mod 2 2 -fg \#554055 -bg \#705070

#AddToFunc RestartFunction "I" Module FvwmButtons
#+                      "I" exec xsetroot -mod 2 2 -fg \#554055 -bg \#705070
</verb></tscreen>

La mise en commentaire élimine l'exécuteur de tâches de Fvwm2,
en accord avec le souhait d'un environnement aussi simple que possible.

<sect1>Netscape Navigator
<p>
Netscape Navigator est un meilleur choix pour une borne interactive que
Netscape Communicator. Il est plus simple, il y a moins d'objets à cacher.

Sous Windows(R) de Microsoft(TM), Netscape Navigator offre un mode de
fonctionnement de type borne qui élimine la plupart des options de 
contrôle mais il n'existe à notre connaissance aucune possibilité de 
ce genre pour la version Unix à l'instant où nous écrivons ces lignes.

La version Unix peut cependant être invoquée avec un argument 
<tt>-geometry</tt> qui nous permet de toujours l'afficher en plein
écran. Cela fait partie de notre stratégie pour une borne reposant
sur Netscape.

À vous de décider de la résolution de la borne. Pour des moniteurs
de 19 à 20 pouces, 640x480 nous paraît trop gros, 1024x768 trop
petit et 800x600 correct pour le public (vous en jugerez peut-être
différemment). Une fois la résolution fixée, vous êtes prêt à
configurer Navigator. Par la suite, nous travaillerons en 800 par
600. À vous de procéder aux ajustements nécessaires si votre
résolution diffère.

<it>Note:</it> Navigator sera exécuté par root pendant le démarrage.
Il faut donc procéder à toutes les opérations depuis le compte root
dans le répertoire <tt>/root/.netscape</tt>.

Exécutez Netscape et cliquez sur le menu <tt>Edit, Preferences</tt>.
Dans la rubrique <tt>Appearance</tt>, activez ``Show Toolbar as Text Only''.
Dans <tt>Appearance, Fonts</tt>, réglez la taille des polices fixed- et 
variable-width à au moins 14pt sans quoi la zone d'affichage sera trop
petite pour une lecture agréable.

Entrez dans <tt>Preferences, Navigator</tt> l'URL de la page d'accueil de
votre borne. Si vous utilisez Apache ou un autre serveur web en local,
<tt>http://localhost/</tt> donne accès au sommet de l'arborescence. Vous
pouvez compléter afin de démarrer plus profondément.

Sauvegardez ces choix puis cliquez sur <tt>View</tt> dans la barre de
menu de Navigator. Désactivez <tt>Personal Toolbar</tt> et 
<tt>Location Bar</tt>.

L'interface ressemble nettement plus à celle d'une borne, non&nbsp;?
Vos choix seront sauvegardés à la sortie de Navigator.

<sect1>Recouvrement de Navigator
<p>
Examinez de près votre écran Navigator et vous remarquerez quatre zones
qui doivent être recouvertes et protégées des sélection à la souris ou à
la boule&nbsp:

<enum>
  <item> la barre de menu en haut&nbsp;;
  <item> le sélectionneur sur le côté gauche de la barre de navigation&nbsp;;
  <item> tout ce qui figure à droite de Home dans la barre de navigation&nbsp;;
  <item> le contrôle de sécurité dans le coin inférieur gauche de Navigator.
</enum>

Voici un schéma des zones à masquer&nbsp:

<tscreen><verb>
+---------------------------------------+
|            # 1 Toolbar                |
+--+------------+-----------------------+
|#2|            |  #3 Navbar            |
+--+            +-----------------------+
|                                       |
|                                       |
|                                       |
|                                       |
|                                       |
|                                       |
|                                       |
|                                       |
|                                       |
|                                       |
+--------+                              |
|#4 Key  |                              |
+---------------------------------------+
</verb></tscreen>

Pour les zones supérieures (#1-3), on aura recours à trois images. Pour le
contrôle de sécurité (#4), on emploiera xdaliclock.

<sect2>Création des masques
<p>
L'approche la plus facile pour les zones #1-3 consiste à récupérer
une copie d'écran de Navigator en 800 par 600 et à découper les parties
adéquates. Je me suis servi de GIMP.

Vous pouvez reprendre le graphisme d'origine, changer les couleurs ou mettre
votre propre logo. Sauvegardez les images en tant que&nbsp:

<enum>
  <item> topbar.xpm
  <item> navleft.xpm
  <item> navright.xpm
</enum>

Le système X Window utilise xpm comme format natif. Servez-vous du
programme <it>sxpm</it> pour les placer sur l'écran.

La mise au point des masques avec le nombre exact de pixels au bon
endroit nécessitera plusieurs essais. Afin de vous aider, les fichiers
xpm que nous avons créés et nos fichiers de configuration sont disponibles
sur le site suivant&nbsp: <url url="http://www.rom.on.ca/kiosk/HOWTO/">. 
Télécharger nos fichiers et vous en servir comme point de départ sera 
sûrement le plus simple.

<sect1>/root/kiosk.xinitrc
<p>
De même que vous créeriez normalement un fichier .xinitrc pour votre usage
personnel, vous devez mettre en place un fichier d'initialisation de
session X pour votre application. Le script suivant offre différentes
fonctionnalités&nbsp:

<itemize>
  <item> initialisation de l'économiseur d'écran (optionnel)&nbsp;;
  <item> placement d'un bitmap sur la barre de menu de Navigator (topnav.xpm)&nbsp;;
  <item> placement d'un bitmap sur l'activateur de barre de navigation
         (navleft.xpm)&nbsp;;
  <item> placement d'un bitmap sur le reste de la barre de navigation
         (navright.xpm)&nbsp;;
  <item> placement d'un xdaliclock sur la clef de sécurité de Navigator
         (adapté à une résolution 800 par 600)&nbsp;;
  <item> démarrage de Netscape et boucle de vérification de sa présence pour 
         l'exécuter à nouveau s'il disparaît&nbsp;;
</itemize>

Il s'agit du fichier principal de fonctionnement de la borne.

<code>
#!/bin/sh
# kiosk.xinitrc -- Script d'initialisation de session X (borne interactive)
 
# Demarrage de l'economiseur d'ecran
/usr/X11R6/bin/xscreensaver-command -exit
/usr/X11R6/bin/xscreensaver &
 
# Recouvrement de Navigator (#1)
sxpm /root/navtop.xpm &
 
# Recouvrement des petites zones dans le selecteur de la barre d'outils (#2)
sxpm -g +0+23 /root/navleft.xpm &
 
# Recouvrement de la zone a gauche du bouton Home (#3) ####### ce n'est pas a _droite_ du bouton Home ? #####
sxpm -g +275+23 /root/navright.xpm &
 
# xdaliclock sur le cadenas de securite (#4)
/usr/X11R6/bin/xdaliclock -g 38x20+0+578 -font fixed -noseconds \
-bg gray -fg black &
 
sleep 2

# Demarrage de fvwm2
fvwm2 &
 
# Redemarrage de Netscape s'il s'arrete
while true ; do
        if [ -f /.netscape/lock] ; then
                rm /.netscape/lock
        fi
        /usr/bin/netscape -geometry 800x600
done
 
# On ne passera jamais ici
</code>

<sect1>/root/xkiosk
<p>
Vous pouvez à présent tester la configuration de votre borne. Puisque vous
allez le faire à répétition, ainsi que depuis un script d'initialisation,
créez le script /root/xkiosk suivant&nbsp:

<code>
/usr/X11R6/bin/xinit /root/kiosk.xinitrc -- /usr/X11R6/bin/X \
-xf86config /root/kiosk.XF86Config bc
</code>

N'oubliez pas le <tt>chmod ug+x</tt>.

<sect>Initialisation de la borne
<p>
Dans des conditions normales (en tant que borne donc), Linux devrait
démarrer directement en mode borne. En cas de coupure de courant, de
redémarrage accidentel ou planifié, vous devez donc configurer le
système pour qu'il en soit ainsi.

Nous avons choisi le niveau de fonctionnement 4, d'habitude inutilisé, 
pour notre borne. Voici les modifications apportées au fichier
/etc/inittab&nbsp:

<sect1>Modification du fichier /etc/inittab
<p>
<code>
# Default runlevel. The runlevels used by RHS are:
#   0 - halt (Do NOT set initdefault to this)
#   1 - Single user mode
#   2 - Multiuser, without NFS (The same as 3, if you do not have networking)
#   3 - Full multiuser mode
#   4 - Kiosk mode
#   5 - X11
#   6 - reboot (Do NOT set initdefault to this)
#
id:4:initdefault:
</code>

<sect1>Script /etc/rc.d/rc.4/S99xkiosk
<p>
Afin de démarrer la borne après tout le reste --&nbsp;dans notre cas Apache et MySQL&nbsp;--,
créez un fichier /etc/rc.d/rc.4/S99xkiosk&nbsp:

<code>
#!/bin/bash
#
# S99xkiosk   Initialization de la borne en runlevel 4
#
# Author:           Gene Wilburn &lt;genew@rom.on.ca&gt;
#
 
# Affichage d'un message dans la console
echo "Starting up the X Window Kiosk ... "
 
if [ -f /.netscape/lock] ; then
   rm /.netscape/lock
fi

# Enregistrement de l'activite de X
echo %%%%%%%%%%%%%Reboot%%%%%%%%%% >> /var/log/xlog
/root/xkiosk
 
# On ne devrait se retrouver ici qu'apres un Ctrl-Backspace
/sbin/shutdown -r now
 
# Fini
</code>

Une fois ce fichier créé (et chmodifié) et inittab modifié, Linux
démarrera directement en mode borne. Telnet et ftp sont désactivés. On
installe ssh pour la maintenance de la borne à distance avec ssh et scp.

<sect1>Démarrage normal de la console
<p>
On souhaite parfois, notamment lors des tests, disposer d'une console où
travailler comme en niveau d'init 3. Pour ce faire, appuyez sur
<bf>Ctrl-Backspace</bf> afin de redémarrer le système. Lorsque l'invite
LILO: apparaît, tapez&nbsp:

<tscreen><verb>
LILO: linux init 3
</verb></tscreen>

et enregistrez-vous comme d'habitude.

<sect>Considérations diverses
<p>

<sect1>Économiseurs d'écran
<p>
Selon le déploiement prévu de la borne, on ne désire pas nécessairement que
l'économiseur affiche toutes ses images disponibles par défaut. Pour la
galerie sur la biodiversité, nous ne voulions que les images fractales
animées qui évoquaient les sciences de la vie.

Après un test de plusieurs économiseurs, nous avons décidé d'utiliser deux
thèmes aléatoirement&nbsp: <it>coral</it> et <it>forest</it>.

On restreint xscreensaver avec un fichier .xscreensaver dans le système de
fichier racine (/) qui contient les directives suivantes&nbsp:

<sect2>/.xscreensaver
<p>
<code>
programs: \
        coral -root \n\
        forest -root \n
</code>


<sect1>Fichiers de son
<p>
Notre borne est munie d'une carte Sound Blaster AWE64 et de haut parleurs.
Nous avons choisi cette carte pour son bon fonctionnement sous Linux.

La base de données MySQL qui pilote la galerie sur la biodiversité contient
une collection de fichiers-sons que le visiteur peut écouter. Parmi ceux-ci
figure un quiz des chants d'oiseaux. Netscape sous Linux reste primaire
sur une borne interactive pour certains aspects multimédias par rapport à ce
dont on dispose avec Windows ou sur un Mac.

Pour activer le son, nous avons déployé un plugin Netscape écrit par
Caolan McNamara (<url
url="http://skynet.csn.ul.ie/~caolan/docs/XSwallow.html">) nommé
Xswallow. Tous les plugins son que nous avons testés ouvrent une page
web distincte lorsque le fichier est joué (à moins que le fichier-son
ne soit incorporé). Parmi tous les candidats, Xswallow fonctionne le
mieux et dispose de la page d'affichage la plus propre.

Bien que la présence d'une page supplémentaire manque d'élégance, nous
avons décidé que la stabilité de Linux valait largement quelques clics
pour retourner à la page précédente.

Autre problème&nbsp: lorsqu'un son est demandé, la page d'Xswallow
affiche ``Click to Abort Swallow of type audio/basic''. En cas de clic,
on se retrouve avec une page blanche. J'ai légèrement modifié le code
source du fichier UnixShell.c d'origine&nbsp:

<tscreen><verb>
char *text2 = "Click to Abort Swallow";
</verb></tscreen>

est devenu

<tscreen><verb>
char *text2 = "Click BACK Button to return from playing file";
</verb></tscreen>

La phrase ``of type audio/basic'' est due à Netscape et non à
Xswallow.

Après recompilation, j'ai ajouté le plugin à Netscape.

Un dernier mot concernant les fichiers-sons&nbsp: nous avons reçu à
l'origine un mélange de fichiers .au et .wav. L'expérience a plaidé
en faveur des .au en terme de stabilité et nous avons converti tous 
les fichiers à ce format.

<sect1>Billes de pointage
<p>
Ne disposant pas d'un budget suffisant pour l'achat d'écrans tactiles,
nous avons retenu une boule de pointage pour l'orientation dans la
borne (pas de clavier). Notre collègue Andy Rauer du 
Ontario Science Center à Toronto nous a donné des informations sur
l'emploi de composants industriels disponibles chez Happ Controls
Inc., Elk Grove Village, Illinois <url
url="http://www.happcontrols.com/"> (check under their Interactives####### à traduire, non ? ####
section).                                                          #######

Nous avions besoin de désactiver l'action de l'équivalent du bouton droit 
de la souris qui déclenche l'apparition de fenêtres de dialogue avec
Netscape Navigator.

En construisant notre propre dispositif, nous avons été capables 
d'effectuer exactement les connexions voulues&nbsp: un contrôle avec
deux boutons équivalents au clic gauche. Les boutons se trouvent des
deux côtés du dispositif et sont adaptés aussi bien aux gauchers qu'aux
droitiers. Les personnes chargées de la conception des bornes ont
inclus nos éléments tels quels.

Pour notre borne, nous avons choisi les composants suivants (qui sont
capables de résister aux termites)&nbsp:

<itemize>
  <item> une boule de 2 fois 1/4 de pouce Atari (rouge)&nbsp;;
  <item> un kit d'interfaçage IBM (compatible avec le protocole
         souris série Microsoft)&nbsp;;
  <item> des boutons poussoirs lumineux (rouges).
</itemize>

Nous avons acheté un boîtier Hammond Manufacturing en plastique
(cat no. 1591ABK) chez un revendeur d'électronique local pour
héberger l'ensemble.

En prévision de bornes supplémentaires et de défaillances, nous avons
commandé quatre ensembles supplémentaires.

<sect1>Création et mise au point des pages HTML pour les bornes
<p>
Dans le meilleur des mondes possibles&nbsp;(?), vous partiriez de zéro pour
réaliser les pages HTML de votre borne. En gardant à l'esprit que la
consultation d'une borne interactive diffère de celle de pages sur le
web depuis une station individuelle, les indications suivantes vous 
donneront quelques points de repère&nbsp:

<itemize>
  <item> les passages textuels doivent rester courts et employer de 
         grandes polices&nbsp;;
  <item> évitez les écrans qui nécessitent un ascenseur&nbsp;;
  <item> mettez des images colorées de grande taille sur chaque page&nbsp;;
  <item> rendez disponibles des balises de navigation entre les pages 
         lorsque c'est possible&nbsp;;
  <item> interdisez-vous le clavier&nbsp: tout se fait en cliquant&nbsp;;
  <item> limitez-vous à des échantillons sonores de courte durée, inclus
         si possible dans la page&nbsp;;
  <item> le style doit être concis et énergique, vous disserterez
         ailleurs.
</itemize>

Malheureusement, vous hériterez parfois de pages conçues dans une optique
davantage web que borne. Dans ce cas, une reprise complète des pages 
risque de consommer trop de temps. Lors du développement de pages web,
suivez les instructions suivantes&nbsp:

<itemize>
  <item> ôtez tous les HREF externes, notamment les MAILTO&nbsp;;
  <item> supprimez l'inutile, les logos, etc. des pages&nbsp;;
  <item> vérifiez la taille des polices et augmentez-la au besoin&nbsp;;
  <item> éliminez les gifs animés sans rapport direct avec la page en
         cours de consultation&nbsp;;
  <item> éliminez purement et simplement les gifs animés&nbsp;;
  <item> simplifiez l'organisation de chaque page&nbsp;;
  <item> jetez un oeil du côté des SSI pour faciliter l'orientation ou
         fournir un cadre uniforme aux pages.
</itemize>


<sect>Projets
<p>
Nos tentatives précédentes à base d'ordinateurs sous Windows(R) n'avaient
pas été satisfaisantes. Les unités se révélaient instables et se bloquaient
fréquemment. L'utilisation de Linux a permis l'émergence d'une borne fiable
et robuste dans un environnement ouvert au public et nous a incité à
entrevoir d'autres possibilités.

<sect1>Bornes distantes
<p>
Parmi les objectifs futurs, figure le déploiement de bornes à travers
Toronto. Les gens pourraient consulter des informations sur le site 
et, nous l'espérons, être suffisamment intéressés pour aller 
finalement consulter le site ROM lui-même. Nous envisageons des lieux 
tels les conventions, les expositions, les galeries
commerciales, ou tout événement particulier. Nous songeons aussi à des
sites plus éloignés comme les bibliothèques publiques.

Pour ce projet, nous pensons avoir recours à des systèmes Linux munis
de modems qui contacteraient le site-mère pour mettre à jour
quotidiennement les fichiers et qui pourraient être appelés pour des
opérations de maintenance.

<sect1>Écrans tactiles
<p>
Quand le prix de cette technique aura diminué, nous souhaitons essayer
des écrans plats pour les bornes. L'emploi d'écrans plats et de pc de
petite taille devrait permettre la mise en oeuvre de bornes très
discrètes.

<sect1>Claviers
<p>
Nous serons sûrement amenés à déployer des bornes munies de claviers.
Un nouveau défi en matière d'inhibition de combinaisons de touches&nbsp;!
Si quelqu'un souhaite apporter une contribution à ce sujet ou à tout
autre aspect du Kiosk-HOWTO, qu'il m'envoie un courrier électronique
à genew@rom.on.ca ou à njo@interlog.com.

<sect1>Collaboration
<p>
Toute collaboration avec d'autres développeurs de bornes pour étendre le 
Kiosk-HOWTO sera la bienvenue. Comme on dit avec Perl&nbsp;: ``Il existe 
plusieurs façons de faire.''

</article>