Les projets de traduction de LFS et d'ABS sont hébergés sur le nouveau serveur traduc.org. Ils ont à leur disposition un site web et un dépôt CVS pour le travail des traducteurs/relecteurs.

Le projet de traduction du guide ABS (Advanced Bash Scripting Guide) a donc pû continuer. Lors du dernier bilan, la version 2.3 était la dernière version traduite, mais pas relue. Le constat est à peu près le même avec un changement de version. ABS en est à la version 3.4. La 3.3 est disponible en français à la relecture alors que la traduction de la 3.4 se termine.

Le projet de traduction du guide LFS (Linux From Scratch) a aussi suivi son petit bout de chemin. La dernière version, 6.0, est traduite. La relecture est en cours. Le guide BLFS en est à la version 5.1 en français et sans relecture. La mise à jour pour la version 6.0 devrait bientôt commencer.

Bien que le projet de traduction du manuel de PostgreSQL ne soit pas hébergé sur le serveur traduc.org, voici quelques infos sur ce projet de traduction. En deux ans de travail, nous sommes arrivés à traduire les quelques 1200 pages du manuel de la version 7.4.7. La toute dernière version, 8.0.2, est aussi disponible en français. Malgré tout, une mise à jour est nécessaire suite aux dernières versions de sécurité (7.4.8 et 8.0.3). Cela ne devrait pas demander un gros travail. La version 7.4.7 est plutôt bien relue, bien mieux que la 8.0.2 dans tous les cas.

Durant cette année, je m'étais donné pour but de rattraper en quelque sorte mon retard. En effet, je m'étais mis dans une situation difficile avec plusieurs projets à coordonner sans voir la fin d'un seul de ces projets. Je suis donc assez content de voir que, pour tous mes projets, une traduction complète est disponible, même s'il ne s'agit pas forcément de la toute dernière version. Mon principal regret vient du manque de relecteurs, difficile à trouver surtout quand on n'a pas vraiment le temps pour les chercher.

Le but de cette nouvelle année sera triple :

  1. assurer les mises à jour des guides ;
  2. mettre à jour les sites web (chose que j'ai un peu tendance à oublier, ce qui est mauvais car cela laisse supposer que le projet est à l'abandon) ;
  3. disposer d'une vraie relecture avec des vrais relecteurs... avoir une vraie équipe.

GuillaumeLelarge