Pour le moment, c'est du brouillon pour noter les idées. Tout est à développer avant une vraie visiblité

Traduction d'une documentation

Pour bien débuter, commencez par lire gnomefr/Traduire, puis identifiez-vous et réservez l'application à traduire. Cela permet aux autres contributeurs de savoir que vous travaillez dessus. Ensuite téléchargez le fichier PO situé à côté de "Statistiques de traduction" et non pas le fichier POT qui est l'original. Traduisez-le sinon en totalité, du moins au maximum de votre compréhension. Rien ne sert de déposer deux ou trois messages traduits alors que le fichier en comporte souvent plusieurs centaines : cela est même gênant pour les futurs intervenants en créant de la confusion.

Traduire le fichier PO

Structure d'un fichier PO

Si ce n'est déjà fait, remplissez l'en-tête de la manière suivante :

Exemple

msgid ""
msgstr ""
"Project-Id-Version: applet-cpufreq fr\n"
"POT-Creation-Date: 2006-07-25 18:59+0200\n"
"PO-Revision-Date: 2006-07-29 00:23+0100\n"
"Last-Translator: Christophe Bliard <cbliard@moncomptemail42.fr>\n"
"Language-Team: GNOME French Team <gnomefr@traduc.org>\n"
"MIME-Version: 1.0\n"
"Content-Type: text/plain; charset=UTF-8\n"
"Content-Transfer-Encoding: 8bit\n"
"Plural-Forms: nplurals=2; plural=n>1;\n"

Les illustrations

Pour chaque illustration inclue dans la documentation, des lignes semblables sont présentes dans le fichier PO :

#. When image changes, this message will be marked fuzzy or untranslated for you.
#. It doesn't matter what you translate it to: it's not used at all.
#: ../C/cpufreq-applet.xml:133(None)
msgid "@@image: 'figures/cpufreq-applet.png'; md5=9697917ccaea349dc6584bf8c42c2534"
msgstr ""

Quand vous avez fini de traduire l'illustration (voir la section suivante), traduisez cette chaîne en n'importe quoi, du moment qu'elle ne soit pas vide (il peut être intéressant de garder exactement la même chaîne, ce qui permet de vérifier rapidement et indépendamment du fuzzy si le md5 a changé). Ainsi vous indiquez que la traduction de l'illustration est effectuée. Si le nom de l'image d'origine change, ce message sera à nouveau marqué comme non-traduit ou comme flou.

Phrases courantes

Certaines phrases reviennent souvent (http://wiki.traduc.org/gnomefr/PhrasesType). Ces phrases ont été rassemblées dans un fichier po : phrases_types.po. En réutilisant les chaînes présentes dans ce fichier, vous vous éviterez une partie rébarbative du travail de traduction. Nous vous recommandons de copier-coller intégralement les traductions des informations légales, notamment celles relatives aux licences. Elles ont été mûrement réfléchies par des experts.

Vous pouvez aussi fusionner ce fichier à votre traduction, pour cela utilisez la commande :

msgmerge phrases_types.po fr.po > fr.new.po

À garder à l'esprit pendant la traduction

Pour garantir une bonne qualité de traduction de la documentation, il faut garder certains points à l'esprit :

Avoir ouvert l'application correspondante et savoir s'en servir
Une documentation, par essence, sert à expliquer l'utilisation d'une application. Gardez à l'esprit que votre travail va servir aux utilisateurs de l'application. Il vaut donc mieux déjà en connaître le fonctionnement et les subtilités.
Traduction idiomatique
Les traductions doivent sonner français à la lecture. Évitez la traduction mot-à-mot. C'est le meilleur moyen d'avoir des formulations trop lourdes ou maladroites. N'hésitez pas à reformuler complètement la phrase à la relecture.
Simplicité et clarté
Les phrases courtes et simples se comprennent mieux. Évitez l'emploi du passif ou de la négation pour avoir des phrases claires. Préférez le présent au futur. Parlez à l'impératif plutôt qu'à l'infinitif.
Homogénéité

Les termes et les images utilisées dans la documentation doivent correspondre à ce que l'utilisateur a sous les yeux. Il faut donc utiliser le même vocabulaire que dans l'application et dans le bureau GNOME (comme dossier au lieu de répertoire, ou enregistrement plutôt que sauvegarde).

Signer sa traduction

Le dernier texte à traduire est spécial:

#. Put one translator per line, in the form of NAME <EMAIL>, YEAR1, YEAR2.
#: ../C/cpufreq-applet.xml:0(None)
msgid "translator-credits"
msgstr ""
"Yann Simon <ysimon@moncomptemailbidon.com>, 2006.\n"
"Christophe Bliard <cbliard@moncomptemailbidon.com>, 2005, 2006."

Chaque traducteur y est présent. Rajoutez-vous en respectant la syntaxe "Nom <mail>, année1, année2." en sautant des lignes ("\n") entre chaque traducteur comme sur l'exemple ci-dessus.

Traduire les illustrations

Captures d'écran

Il est important que la capture d'écran de la documentation soit identique à ce que l'utilisateur voit. Veillez donc bien à utiliser le thème par défaut de GNOME (Adwaita) avec tous les paramètres par défaut. Utiliser un autre thème serait se donner du travail inutile :)

De même, désactivez tous les systèmes de lissage sous-pixels (Dans les préférences Polices de GNOME). Un lissage sous-pixel adapté à votre écran n'est pas systématiquement adapté à tous les autres types et modèles d'écran. Utilisez l'option "Meilleur rendu".

Faites les captures d'écran avec votre application habituelle et ouvrez-les ensuite dans Gimp.

Ombre portée

Pour créer une ombre portée semblable aux autres illustrations et avoir une image de petite taille :

  1. ouvrez votre capture d'écran dans Gimp
  2. assurez-vous d'avoir suffisamment de place autour de l'image et activez le canal alpha
  3. menu Filtres -> Ombres et lumière -> Ombre portée...

  4. Paramètres :
    • Décalage X : 7
    • Décalage Y : 7
    • Rayon du flou : 13
    • Couleur : noire
    • Opacité : 75
  5. Un nouveau calque est créé, contenant l'ombre portée. Fusionnez ce calque avec la capture :
    1. sélectionnez le calque le plus haut
    2. Menu calque -> Fusionner vers le bas

  6. Réduisez la taille de l'image : Menu Image -> Découpage automatique de l'image

  7. Enregistrez en .png : Menu Fichier -> Enregistrer sous

    • Choisissez le même nom que le fichier à remplacer (évidemment)
    • Les paramètres d'enregistrement par défaut suffisent.
    • Compressez votre fichier en tar.gz avant de le téléverser.

Relire la documentation traduite

Pour relire la traduction, rien de mieux qu'utiliser directement Yelp. Générez les fichiers XML traduits à l'aide des commandes

xml2po -e -p fr.po -o doc.xml ../C/doc.xml
xml2po -e -p fr.po -o legal.xml ../C/legal.xml

Puis glisser-déposer le fichier doc.xml ainsi produit dans la fenêtre de Yelp. Vous pouvez également utiliser la commande

yelp doc.xml

Le fichier legal.xml est importé depuis le fichier doc.xml. Il faut donc veiller à bien avoir les deux fichiers doc.xml et legal.xml dans le même dossier. Si ce n'est pas le cas, Yelp produira une erreur. Attention, certaines versions de yelp exigent de donner un chemin absolu vers le fichier XML.

Pour rafraîchir le fichier XML, vous pouvez utiliser le raccourci clavier Ctrl+R.