Je voulais vous présenter un bilan moral avec l'aide d'un fichier audio, mais le temps et le courage de le faire m'ont manqué. Comme vous le savez je vis une période difficile en ce moment, dans moins de deux mois cela fera un an que j'ai perdu mon fils Benjamin et en ce moment je dois vous avouer que je ne suis pas au mieux de ma forme.

Je tiens avant toute chose à remercier les membres de l'association ainsi que les bénévoles pour le soutien moral que vous m'avez donné. Merci à vous tous pour les moments de bonheurs que nous avons partagé pendant le dernier salon.

Je suis très fier du travail qui a été réalisé pendant l'année 2003 et je voudrai remercier tout particulièrement Joëlle pour le travail qu'elle a accompli. Je n'ai jamais eu l'occasion en temps que président de l'association de le lui dire, ce soir j'en profite. Bravo Joëlle, pour avoir repris et réorganisé avec brio les traductions de la Linux Gazette. Encore bravo.

Je ne vais pas remercier maintenant un à un chaque projet, mais j'adresse à vous tous, et au nom de l'association, un très grand merci pour votre travail et votre dévouement.

Le bilan de cette première année d'existence de l'association est pour moi très positif. Nous avons accompli un travail de restructuration important du groupe Traduc et nous avons réussi à fédérer les projets pilotes de l'association (Howto, Linux Gazette, l'interface Gnome, les logiciels GNU, Traduction du Kernel, Traduction de l'éditeur de texte (X)Emacs).

Nous avons aussi mis en place le portail traduc.org ou chacun peu venir chercher les l'informations nécessaire pour faire de bonne traduction.

Nous nous sommes aussi rapproché de l'association lyonnaise ALDIL, où Traduc puise une partie de ses membres.

Le seul point négatif que je retiendrai pour cette première année d'existence est le manque, voir l'absence totale de communication avec les responsables du TLDP.

Pour l'avenir, nous devons consolider le travail réalisé en 2003 et il n'est pas nécessaire de chercher de projets nouveaux. Un effort important doit être fait sur la communication. Le travail réalisé par l'association doit être mis en avant. Nous savons tous que la traduction est un travail ingrat, qui demande beaucoup de temps mais qui n'est pas spectaculaire. Ce travail est souvent perçu par les utilisateurs comme un dû. Nous devons donc comme objectif premier pour 2004 communiquer, communiquer.

J'adresse pour conclure un grand merci aux membres sortants désignés par le sort pour leur dévouement.

Après ce sera à GuillaumeLelarge de vous présenter le Bilan financier.

Joël & JeanPhilippeGuérard