Compressions des sessions TCP/IP avec des outils de type SSH

Caractéristiques du document

Version originale :

Compressed TCP/IP-Sessions using SSH-like tools

Source de la version originale :

cvs.tldp.org

Révision et date de la version originale :

2000-02-02

Éditeur :

Projet de documentation Linux

Auteur :

Sebastian Schreiber <Schreib AT SySS DOT de>

Licence :

GFDL version 1.2 ou supérieure

Version française :

Compressions des sessions TCP/IP avec des outils de type SSH

Source de la version française :

/Source

Révision et date de la version française :

2000-02-02.fr.1.0

2003-07-23

Projet de traduction :

Traduc.org

Traducteur :

Vincent Chartier <vchartier AT kyxar DOT fr>

Relecteur :

Claude Thomassin <cthomassin AT waika9 DOT com>

État :

{publie}

In the past, we used to compress files in order to save disk space. Today, disk space is cheap - but bandwidth is limited. By compressing data streams, you achieve two goals:

1) You save bandwidth/transfered volume (that is important if you have to pay for traffic or if your network is loaded.).

2) Speeding up low-bandwidth connections (Modem, GSM, ISDN).

This HowTo explains how to save both bandwith and connection time by using tools like SSH1, SSH2, OpenSSH or LSH.

Ce guide pratique explique pas à pas comment compresser ses connexions en utilisant SSH. Compresser les connexions permet, d'une part, de limiter la bande passante utilisée et, d'autre part, d'accélérer les connexions à faible débit (modem, GSM, RNIS).

Historique

2003-07-23

Première adaptation française par Vincent Chartier <vchartier AT kyxar DOT fr> et Claude Thomassin <cthomassin AT waika9 DOT com>.

Commentaires, réactions et suggestions